Parce qu’ici, on attend l’autobus dans un abribus, et non dans une aubette.